25 juin 2007

Putain de faucheuse!

Il y a quelques jours, j'ai appris une nouvelle atroce qui m'a un peu sonné et m'a donné des insomnies (mais ça, on s'en fout, c'est pas grave...).

Il y a quelques mois, alors que je vivais encore là-bas, à 8000kms, j'ai rencontré, lors d'une inauguration d'un nouveau local de l'association pour laquelle je travaillais, à 300 kms, d'où je vivais... une collègue.

Elle faisait donc le même (beau) métier que moi. J'ai tout de suite accroché.

J'étais très déprimée à ce moment-là mais je me suis sentie bien avec elle, à l'aise, presque apaisée. Il émanait de cette jeune femme une grande douceur. Elle était jolie, spontanée, intéressante, vraiment sympathique.

Je me souviens m'être dit "Dommage qu'elle ne bosse pas à S, on serait sûrement devenues amies".

Elle venait de revenir sur place depuis à peine quelques semaines après déjà une expérience de 6 mois ici puis un retour de 6 mois en France.

Elle n'aurait pas dû revenir. Mais on ne sait jamais ce qui nous attend n'est-ce-pas?

On ne deviendra jamais amies.

Mais ce jour-là, je ne le savais pas. Car après tout, 300 kms, ce n'est pas une barrière pour construire une amitié...

Mais je ne savais pas que j'allais partir de là-bas à peine 10 jours plus tard... encore moins que je ne rentrerais pas.

Et elle ne savait pas non plus qu'elle allait s'en aller. Pour toujours.

Il y a une semaine, elle est décédée.

Collisions de pirogues.

Pourquoi??? C'est toujours la question qui revient... Pourquoi?! Pourquoi elle? Pourquoi maintenant?

La mort, c'est toujours un peu révoltant. Comment pourrait-on jamais vraiment l'accepter?!

Mais quand elle frappe des gens si jeunes, si gentils... ça donne envie d'hurler.

Parce que ce n'est pas dans l'ordre des choses... parce que c'est n'est pas juste... parce que la faucheuse ne devrait pas avoir le droit de faire ça!!!

Elle était plus jeune que moi, elle n'avait pas 30 ans.

Je n'arrête pas de revoir son visage.

Je pense à la douleur de sa famille, au chagrin de ses amis et à tout ce qu'elle aurait aimé faire... au temps dont on l'a privé...

Qu'elle repose en paix.

Posté par Maiw à 15:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Putain de faucheuse!

    j'aime ton nouveau blog

    J'aime ton nouveau blog, Maïwenn, en vérité je m'y sens mieux que sur l'ancien, où tu as vu que mes commentaires étaient rares.

    Tu tiens le bon bout.

    Sur la mort de nos amis, oui... j'ai aussi perdu deux amis, très jeunes, je comprends ce que tu ressens je crois.

    Ces choses sont révoltantes, oui, et en vérité bien mystérieuses.

    La seule chose que tu peux faire pour cette amie, outre de l'honorer en te souvenant d'elle, est de vivre, de vivre pleinement, dans la joie comme dans la peine, de laisser la vie s'exprimer en toi dans tous ses mystères. Rien de plus, rien de moins.

    Posté par Yoan, 27 juin 2007 à 01:18 | | Répondre
  • Merci

    Merci Yoan (tu as oublié de doubler le YY!!mais comme y'a pas foule, facile...)pour tous tes messages qui me touchent beaucoup.
    Pourquoi te sens tu mieux sur ce blog. Parce que je ne raconte plus ma vie avec lui? Parce qu'il n'y a plus de photos de lui et moi? Ou pour d'autres raisons qui me restent obscures?

    Posté par Maïwenn, 27 juin 2007 à 09:35 | | Répondre
  • AH NON ! C'est tout autre chose

    AH NON !!!
    Franchement je ne suis pas comme ça.
    Me réjouir d'une séparation, c'est pas mon truc...
    Qu'est-ce que tu vas imaginer !

    Non, c'est autre chose, plus de profondeur. Voir mon dernier commentaire sur "la naissance d'une femme" sur le premier article de ton blog, il exprime ce pourquoi j'aime ton blog actuel, et je suis heureux de la transformation que tu es en train de vivre.

    Je m'inquétais, comme tu sais... Malgré les difficultés de ta vie aujourd'hui, je suis tout à fait rassuré, et depuis hier.

    Merci d'être qui tu es, Maïwenn.


    PS : j'ai du mal à envoyer des commentaires, ça coince une fois sur deux. Tu sais pourquoi ?

    Posté par YYoan, 27 juin 2007 à 12:47 | | Répondre
  • Merci à nouveau

    Non, je ne sais pas pourquoi ça coince...
    Quant à la "profondeur"... En lisant mon dernier billet, tu verras que ça depend vraiment des jours!!! Je sais aussi très bien être futile et superficielle!
    Merci à toi aussi d'être ce que tu es. Un véritable ami.

    Posté par Maïwenn, 27 juin 2007 à 13:15 | | Répondre
  • Ouch, c'est dur ce genre de nouvelles. Courage.

    Posté par La Chieuse, 27 juin 2007 à 22:53 | | Répondre
  • Triste

    La chieuse > Oui, on peut le dire comme ça.
    Mais c'est surtout pour ses proches, que cela doit être effroyable... Ses parents notamment. Perdre un enfant, je ne sais pas s'il peut y avoir quelque chose de pire...

    Posté par Maïwenn, 28 juin 2007 à 11:00 | | Répondre
Nouveau commentaire